Date

08 - 10 Déc 2022

Heure

20 h 30 min - 22 h 00 min

Labels

Actualités de nos partenaires

LE PONT TOURNANT• »Frichti de Fatou »

Faïza Kaddour – Cie. Tombés du ciel

LE FRICHTI DE FATOU

 jeu. 08 déc. 2022 au sam. 10 déc. 2022

 

une création de Faïza Kaddour et Jean-François Toulouse, Cie. Tombés du ciel
 

Depuis son bled en Algérie jusqu’à Paris, entre la tradition et les combats du planning familial, Fatou raconte sa vie, de son enfance à l’âge adulte autour de la question qui l’intrigue :
« Comment on fait les enfants ? »

Élevée pour être une parfaite ménagère, Fatou cherche sa réponse sous forme d’une recette dont les ingrédients se trouvent être toutes les situations de sa vie.

Insoumise, naïve, têtue, Fatou chemine pieds nus, se blesse, tombe, se redresse, sans jamais se plaindre ni perdre son sens de l’humour qui la propulse toujours un peu plus loin sur le chemin de la connaissance accompagnée de sa conscience incarnée par une musicienne violoncelliste – contrebassiste.

Comment construire une identité quand les ingrédients de nos vies proviennent de différentes cultures ?…

Un hymne à l’émancipation de la femme, à la connaissance et à la tolérance, plein de saveurs.

 

  Faïza Kaddour nous explique  

Le Frichti de Fatou est né de deux intentions :

– Parler de la sexualité sous un angle mécanique : le dispositif des organes génitaux, les hormones stimulantes, les zones dites érogènes, soit l’autonomie sexuelle de notre corps au sujet de ses besoins organiques. Cela correspond à une liberté fondamentale, celle de s’informer sur notre alchimie interne et de comprendre comment tout ça se cuisine.

– Exposer un regard nourri de deux cultures : maghrébine et occi-dentale dont les comportements en matière de sexualité sont aussi diffé-rents « que peut l’être un couscous d’une choucroute ».

Ces deux intentions sont nées de la nécessité de raconter mon his-toire qui se mêle aux histoires des deux mères de mon enfance, par les-quelles j’ai hérité d’une double identité puisque l’une est française et l’autre maghrébine.

Fille unique d’une mère française dont les parents ouvriers sont de la Haute Saône, je suis également l’aînée de cinq enfants d’un père algérien originaire d’un milieu paysan dans le douar (campagne) de Jijel. L’un comme l’autre ont fuit la misère : misère sociale pour elle et misère maté-rielle pour lui.

 

DISTRIBUTION
Texte & jeu : Faïza Kaddour
Musique : Agnès Doherty
Mise en scène : Jean-François Toulouse
Scénographie : Philippe Casaban, Eric Charbeau et Jean-François Toulouse

Un spectacle coorganisé par l’IDDAC, agence culturelle du département de la Gironde et le Théâtre du Pont Tournant, financé par le Ministère de la Recherche, le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général de Gironde, l’Office Artistique de la Région Aquitaine, le Centre National du Théâtre et aidé par la Ville de Floirac, le Lycée Viticole Montagne-Libourne, le T.N.T Bordeaux, MC2A.

Durée : 1h30
Tarifs : 12€ – 15€ -20€
 
 
En 2015 au Théâtre du Pont Tournant, Le Frichti de Fatou a reçu le prix du festival de la Quinzaine de l’égalité, par la Mairie de Bordeaux et a été texte lauréat du prix CNT 2007.
 
«Faïza Kaddour offre un portrait sur la sexualité féminine nourri de cultures maghrébine et
occidentale. Ce récit touchant et ironique aborde sans fausse pudeur les thèmes de l’érotisme du corps et du plaisir féminin.» – ELLE

Théâtre du Pont Tournant
13 rue Charlevoix de Villers, 33300, Bordeaux, France
0556110611