Lectures et spectacle de Jean-Luc Lagarce

 

La Compagnie Claque La Baraque est actuellement à La Boîte à Jouer pour vous présenter le spectacle « Music Hall » de Jean-Luc Lagarce jusqu’au 28 janvier à 20h30 (du mercredi au samedi).


Spectacle de théâtre tout public (à partir de 12 ans)

Ce soir et comme tous les autres soirs, dans cette ville comme dans toutes les autres villes, la Fille et les deux boys se jouent de nous et font semblant de nous raconter leur histoire.

“Music Hall” se veut un spectacle qui allie une écriture forte et exigeante, avec un jeu rythmé et facétieux.

Plus d’infos : ici

Natacha Alexandre, metteure en scène de la Cie Claque la Baraque, vous propose de (re)découvrir le célèbre auteur de théâtre contemporain Jean-Luc Lagarce (1957-1995), avec des lectures d’une vingtaine de minutes.

Jean-Luc Lagarce écrivait tout le temps. Des pièces‚ des récits‚ des lettres‚ son Journal. Une vie d’écrivain. Une vie d’homme de théâtre. Une vie d’homme. Autant de vies parallèles. Depuis sa disparition, son oeuvre littéraire connaît un grand succès. Vous avez peut-être entendu parlé du dernier film de Xavier Dolan, une adaptation de la pièce “Juste la fin du monde” ?

Natacha Alexandre nous fera partager sa passion pour cet auteur, en proposant des lectures en lever de rideau (un peu avant les spectacles), accompagnée d’autres comédiens. C’ets gratuit.

Les deux premières soirées-lectures seront mises en voix par Myriam Azencot autour de l’ouvrage « Nous, les héros » le vendredi 20 et samedi 21 janvier à 19h40 :

Lorsqu’ils sortent de scène, dans les coulisses, les acteurs de la troupe commencent leur vie, recommencent leur vie, leur vraie vie. Ils sont à nouveau eux-mêmes, c’est ce qu’ils veulent croire.
Comme chaque soir, toutes ces dernières années, cela ne s’est pas très bien passé. Ils sont fatigués, épuisés, déçus de la vie qu’ils mènent et peut-être devraient-ils renoncer ou partir vers de plus grandes villes pour tenter, à nouveau, sans les autres, une nouvelle aventure.

Les deux soirées-lectures suivantes seront le vendredi 27 et samedi 28 janvier à 19h40. Le choix de l’ouvrage n’est pas définitif, ce sera soit « La fin du monde » :

Le fils retourne dans sa famille pour l’informer de sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles. De cette visite qu’il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit.

soit « Les règles du savoir-vivre dans la société moderne » :

Naître, ce n’est pas compliqué. Mourir, c’est très facile. Vivre, entre ces deux événements, ce n’est pas nécessairement impossible. Il n’est question que de suivre les règles et d’appliquer les principes pour s’en accommoder, il suffit de savoir qu’en toutes circonstances, il existe une solution, un moyen de réagir et de se comporter, une explication aux problèmes, car la vie n’est qu’une longue suite d’infimes problèmes, qui, chacun, appellent et doivent connaître une réponse.